le-blog-de-maxence.fr
Image default
Immobilier

Investir dans un bien immobilier en montagne, pourquoi est-ce une bonne idée ?

Notez cet article

Achat plaisir ou en vue d’une location, placer son argent dans un bien immobilier en montagne est toujours profitable. Il y a cependant des conditions à respecter pour profiter pleinement des avantages économiques et fiscaux.

Tour d’horizon du secteur de l’immobilier en montagne

Un investissement immobilier en montagne, c’est d’abord le plaisir et la liberté de profiter d’un logement avec vue sur les sommets enneigés et les vallées. Les congés seront donc synonymes de glisse en famille ou entre amis tout en respirant un air pur. Cet achat plaisir prendra de la valeur avec le temps, mais à condition de faire attention à certains critères de choix pour éviter les éventuels déconvenus financiers.

En effet, depuis les années 2000, les goûts et attentes des vacanciers en montagne ont évolué. On ne se contente plus de skier toute la journée, ce qui fait que le confort du logement et de la qualité de vie dans la station sont importants. Avant de réaliser un investissement immobilier en montagne, il convient donc d’accorder une importance particulière aux infrastructures de loisir ainsi que sur les intérêts architecturaux, historiques et gastronomiques de la région.

Il est à préciser que les prix ont sensiblement baissé il y a dix ans sur ce marché, avant de se stabiliser depuis 2015. Aujourd’hui, les moyennes et grandes surfaces sont plus cotées que les studios, car les acquéreurs recherchent davantage des appartements à vivre plutôt que des dortoirs. Les logements de deux ou trois pièces d’une surface de 35 à 50 mètres carrés remportent la palme avec des prix compris entre 5 200 et 12 800 euros le mètre carré. Certains biens sont cependant proposés à la vente à des prix astronomiques de 500 000 euros !

Chamonix, Méribel, Val-D’isère et Courchevel sont certainement les stations les plus prisées par les investisseurs. Ces stations sont courues par une clientèle internationale plutôt huppée. Dans les localités de moyenne montagne comme La Rosière, dans la vallée de la Tarentaise, à 1 850 mètres d’altitude et relié au domaine skiable italien, les prix sont plus abordables, entre 4 000 et 6 000 euros le mètre carré.

Des avantages fiscaux pour les locations en montagne

En France, plus de la moitié des appartements dans les stations sont loués. Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) présente des avantages fiscaux sur le long terme. En effet, ce statut donne le choix entre le régime forfaitaire, qui ouvre droit à un abattement fiscal de 50% des revenus, et le régime réel qui permet de déduire des revenus locatifs les frais d’acquisition, les charges de gestion, l’impôt foncier, les intérêts d’emprunt ou encore les charges de copropriété.

La réduction d’impôt dans le cadre du dispositif Censi-Bouvard, qui cible les investissements en résidence de tourisme, est un autre avantage fiscal que l’on peut tirer d’un investissement immobilier en montagne. Le taux de réduction est de 20% du montant des dépenses, dans la limite d’un plafond de 22 000 euros par logement, ce qui représente une réduction maximale de 4 400 euros par an. La réduction est aussi conditionnée par l’engagement de louer le bien pendant au moins cinq ans si le logement fait partie d’une résidence de tourisme, et la gestion doit être confiée à un exploitant.

Related posts

Comment trouver un logement étudiant à Montpellier ?

Claude

Les intérêts d’investir en loi Pinel : les raisons et les conditions

Tamby