le-blog-de-maxence.fr
Image default
Informatique

Que savoir sur le fonctionnement et le contenu d’un contrat d’infogérance ?

Aujourd’hui, l’accessibilité des données à distance, la mobilité, la sécurisation des systèmes informatiques et autres sont autant de défis que les petites et moyennes entreprises doivent relever. Cependant, elles n’ont généralement pas le budget nécessaire pour s’offrir les services d’une équipe d’experts. C’est dans ce contexte que l’externalisation de la gestion des systèmes informatiques se présente comme la solution ultime. Toutefois, pour jouir d’un service qui répond parfaitement à vos besoins, le contrat d’infogérance doit prendre en compte quelques points. À cet effet, voici ce qu’il faut retenir.

Quelles sont les principales missions de l’infogérant ?

L’infogérant est un prestataire externe qui s’occupe de la gestion d’une partie ou de la totale du système informatique de son client. Il s’agit généralement d’une entreprise de services informatiques. Dans le cadre de cette prestation, un contrat est établi afin de définir les bases de la collaboration. Entre autres, les principales missions d’un infogérant sont les suivantes.

  • Auditer le parc informatique de l’entreprise.
  • Offrir une assistance globale aux utilisateurs du système informatique.
  • Faire une maintenance préventive ou réactive du système informatique à travers des interventions ponctuelle ou périodique.
  • Proposer des formations sur les nouvelles technologies proposées.
  • Développer l’environnement informatique.

Généralement, les prestations proposées par l’infogérant tournent autour de ces points essentiels. Bien évidemment, dans un contrat infogérance avec Proxival, les missions sont clairement énoncées.

Le rôle d’un contrat et les clauses

Les besoins en gestion informatique peuvent largement varier d’une entreprise à une autre. Pour ce faire, il est important d’établir un contrat au début de la prestation. Ce document inclut de nombreux points importants et permet à chaque partie de bien cerner son rôle. En général, un bon contrat d’infogérance doit inclure les éléments comme :

  • les délais d’intervention ainsi que l’impact sur la productivité de l’entreprise ;
  • le périmètre de l’intervention (la liste des matériels, des applications, des utilisateurs et sites touchés) ;
  • le type d’intervention (à distance ou sur le site) ;
  • les outils à utiliser par l’infogérant ;
  • la tarification ;
  • les clauses de confidentialité.

D’un autre côté, le contrat doit prévoir les livrables comme les rapports d’intervention et la documentation.

Quel est l’impact d’une intervention sur l’activité de l’entreprise ?

L’exécution d’un contrat d’infogérance impacte l’activité du client à des degrés différents.

Le niveau critique

Il s’agit d’un arrêt total ou d’une dégradation partielle qui empêche l’utilisateur final d’utiliser une application ou une solution digitale. Cependant, il est important que le contrat définisse clairement les délais.

Le niveau bloquant

Comparativement au premier, ce niveau d’impact est modéré. Dans ce cas, il est difficile pour l’utilisateur final d’utiliser l’application ou la solution de manière optimale.

Le niveau mineur

Ici, les prestations ont un impact très faible sur l’activité du client. Par conséquent, les applications et autres solutions ne sont pas perturbées, elles fonctionnent normalement.

En dehors de ces trois principaux niveaux, il peut en avoir d’autres en fonction du contrat.

Quels sont les avantages de l’infogérance ?

Pour une petite ou moyenne entreprise, l’infogérance présente de nombreux avantages. Dans un premier temps, un tel contrat permet de réduire le budget alloué à la sécurité informatique. En effet, vous n’avez plus à mettre en place une équipe interne composée de plusieurs profils spécialisés pour assurer une veille informatique digne du nom. Dans un second temps, l’infogérance permet de bénéficier de plusieurs compétences. Vous aurez à disposition les ingénieurs réseau, les experts en cybersécurité, les chefs projets informatiques, etc.

Par ailleurs, cette option permet à l’entreprise de se concentrer sur son activité principale. En effet, l’informatique peut demander beaucoup de temps, surtout pour des personnes qui ne sont pas du domaine. Pour finir, l’infogérance permet de garantir la sécurité de votre système informatique.

Autres articles à lire

Quels enjeux autour de la transformation digitale ?

Tamby

Comprendre ce qu’est le DNS et en quoi c’est important

Tamby

Quelles sont les principales pannes rencontrées sur un ordinateur de bureau ?

administrateur