le-blog-de-maxence.fr
Image default
Enseignement & formation

Qu’est-ce qu’un commissaire aux comptes ?

Notez cet article

Le commissaire aux comptes est un auditeur externe à l’entreprise. Son travail consiste à vérifier la véracité et la conformité des comptes de l’entreprise avec les normes en vigueur. Pour cela, il réalise des audits légaux qui suivent une procédure encadrée par la loi. La mission de ce professionnel peut être considérée d’intérêt général puisqu’il est habilité à certifier les comptes annuels d’une entreprise pour le fisc et pour l’État. Son intervention peut être obligatoire dans certains cas, et son mandat auprès d’une entreprise dure six ans.

Un commissaire aux comptes peut aussi intervenir pour donner son avis sur un document comptable ou une stratégie financière. Il fournit des attestations pour le Tribunal dans le cadre d’une procédure collective ou pour les recherches de fond. Enfin, il informe le procureur de la République des cas de fraude qu’il a observés au cours de son intervention dans une entreprise. Il s’agit d’une profession réglementée, ce qui veut dire que seuls ceux qui sont inscrits à l’Ordre des commissaires aux comptes peuvent l’exercer.

Quelles différences entre commissaire aux comptes et un expert-comptable ?

Le commissaire aux comptes intervient ponctuellement auprès de l’entreprise, tandis que l’expert-comptable effectue un suivi quotidien. Plus précisément, l’expert-comptable est en charge la comptabilité et établit les comptes annuels de l’entreprise alors que le commissaire aux comptes vérifie le travail de l’expert-comptable.

Autre différence, si l’expert-comptable confirme la sincérité des comptes de l’entreprise, le commissaire aux comptes, lui, les certifie. Le premier conseille le chef d’entreprise dans la prise de décisions, tandis que le second a une mission légale, objective et impartiale. Naturellement, on ne peut être en même temps un commissaire aux comptes et un expert-comptable pour une même entreprise.

En d’autres termes, l’expert-comptable est un interlocuteur et un partenaire quotidien pour chef d’entreprise, alors que le commissaire aux comptes intervient pour des demandes spécifiques. Parmi les qualités qu’il doit posséder, on peut citer l’intégrité, la discrétion, l’honnêteté et la droiture. Il doit aussi être indépendant de l’entreprise dont il doit certifier les comptes, et doit éviter de se mettre dans une situation pouvant mener à un conflit d’intérêt.

Autres articles à lire

Envisagez un concours après l’obtention de votre baccalauréat

Journal

Traductions de CV : quelles sont les solutions ?

Tamby

Quels sont les avantages de partir en séjour linguistique ?

administrateur

Tout savoir sur l’expertise comptable

Claude

Quels documents un étranger doit avoir pour pouvoir étudier en France la première année ?

Tamby